• Elo

Ascension du volcan Acatenango 🌋

Dernière mise à jour : 30 avr.

Voilà le récit d'une aventure qui justifie amplement notre nom de Catventures...


Nous nous sommes lancés en famille dans l'ascension du volcan Acatenango, 3976 mètres, point d'observation idéal des éruptions régulières du volcan El Fuego, si les conditions météo le permettent...

Nous sommes partis avec l'agence CATravelers* (quelle autre agence que CATravelers pour accompagner les CATventures ! 😸😽) qui nous a déposés avec nos compagnons d'aventure et nos guides à 2300 mètres.

Et c'est parti pour une ascension de 1300 mètres de dénivelé positif que nous mettrons 5 heures à monter hors pauses... Dit comme ça c'est vite fait mais ce sont en réalité cinq heures riches en émotions, avec un mélange d'effort physique, de doutes côté parents (les enfants vont-ils pouvoir arriver au bout ?), de colère de notre ado et grogne vis à vis des parents (je n'aime pas la randonnée, vous ne m'avez pas laissé le choix, vous êtes des tortionnaires 😡), émotions finalement surmontées de part et d'autre au fil des heures qui passent... Étape par étape, nous arriverons en haut, tous ensemble.

L'ascension débute par 2 heures 30 de montée raide dans la terre noire volcanique au milieu des champs de maïs puis dans la forêt.


Chaque étape compte, nous voici arrivés à un petit camp, bien contents de cet encouragement mais ce n'était que le tout début...

Côté équipement, chacun porte ses 3 litres d'eau dans un Camel bag, plus un sac a dos pour les parents mais juste un tout petit sac léger pour les enfants grâce à nos 2 porteurs qui nous ont accompagnés tout au long de notre marche, toujours attentifs et attentionnés.

En effet, chaque personne doit monter, en plus de l'eau, ses 3 repas préparés par l'agence, la couverture chaude qui nous servira de drap dans le sac de couchage, les snacks supplémentaires, les vêtements chauds, cape de pluie et lampe frontale.

Première récompense : la pause déjeuner tant attendue car elle marque la première moitié de l'ascension. A partir de là, il ne reste plus que 2h théoriques dont 1 heure encore difficile et la deuxième heure dite "plate" en zig zag, ce qui signifie en langage de guide de montagne, comme l'apprendront les enfants, pas vraiment plate mais sans grande difficulté 😁.

Après avoir randonné une bonne partie du temps dans les nuages, nous arrivons finalement au camp humide à 3600 mètres vers 17h, dans un brouillard presque complet.

Un vrai chocolat chaud du Guatemala, préparé par nos guides sous la tente mess, récompense cette arrivée au sommet et nous réchauffe un peu. Mais les enfants, épuisés, vont directement sous la tente se réchauffer dans leur sac de couchage.

Après un petit repos pour certains, un moment d'échanges au coin du feu pour d'autres, nous nous retrouvons tous pour un repas bien chaud.




Puis nous espérons tous qu'au réveil, soit à 4h00 pour l'ascension finale d'1h30 si le temps le permet, soit au petit matin, le ciel sera dégagé pour nous permettre de voir l'exceptionnel point de vue sur le fameux El Fuego et ses explosions spectaculaires. Plusieurs fois dans la nuit, nous entendons des explosions du Fuego, assez impressionnantes depuis nos tentes sans visibilité. On sent le volcan tout près, mais où ??!!

Après plusieurs coups d'oeil hors de la tente pendant la nuit, une vue magique de la ville éclairée d'Antigua, et enfin du Fuego, entre deux passages de nuages, laisse espérer le meilleur pour le lendemain matin. Effectivement, il est tout près !

Finalement, nos guides ne nous réveilleront pas à 4h00 car la marche d'approche ne permettrait pas une meilleure visibilité. Mais cadeau des dieux de l'Acatenango, au lever du soleil, le ciel est assez dégagé pour nous permettre de savourer la superbe vue sur le volcan Agua sur notre gauche, la ville d'Antigua en contrebas et... le volcan El Fuego et ses éruptions de cendres et de fumée.



Morgan, tout content d'avoir passé sa première nuit dans une tente, et Gabin, finalement heureux d'être arrivé jusque là et surtout impatient d'attaquer la descente après tous ces efforts pour monter, nous rejoignent au mess pour un bon petit déjeuner et pour s'en mettre plein les yeux !

Puis le temps de lancer une vidéo de drone et c'est parti pour la descente !

Après la partie "plate" descendue à bon rythme, la pente sur la terre volcanique propice aux dérapages met les genoux des randonneurs à rude épreuve, sauf ceux de Gabin qui trouve une technique de descente rapide comme s'il faisait du ski, et finira premier en bas !



Le guide et nos compagnons de voyage nous disent qu'on n'a plus le même enfant aujourd'hui 😜😸. Morgan aura continué ses efforts de la veille en tenant bon, vaille que vaille, nous impressionnant par sa détermination malgré la fatigue. Finalement, tout le groupe aura réussi la montée et la descente complètes, nous avons même été accompagnés tout du long par un chien joueur qui a dormi juste devant notre tente et qui a partagé nos repas (miam les restes de poulet du midi, les spaghettis bolognaise du soir et même le bol de corn flakes du matin laissé 1 minute sans surveillance 🐶).

Nous sommes très fiers de nos enfants qui ont dépassé leurs limites et accumulé les grandes premières : 1ère randonnée sur un volcan, 1300 mètres de dénivelé positif et 1300 mètres de dénivelé négatif en 24 heures, nuit sous tente à 3600 mètres ! Et trois ampoules grosses comme des noix de macadamia pour les pieds de Gabin...💡💡 Et voilà notre groupe encore plus heureux à l'arrivée qu'au départ !


*CATravelers est une agence locale engagée socialement et en faveur de la protection de l'environnement.


340 vues20 commentaires

Posts récents

Voir tout