• Elo

Les plantes de la jungle 🍈🌱

Dernière mise à jour : 30 avr.

Les peuples de la jungle guatémaltèque ont une grande connaissance de leur environnement. Les plantes sont utilisées pour se nourrir, se soigner, se loger, faire du commerce, pour le culte. Voici un aperçu de ce que nous avons appris grâce à nos guides connaisseurs de ces plantes.

L'arbre à chewing gum - sapotillier : On en récolte la sève qui s'agrege en gomme.


La noix Maya - Ramon : Superaliment dont on fait des boissons ou de la farine pour cuisiner des galettes très nutritives et très saines.


Le caoutchouc :

Des incisions sur le tronc permettent de récolter le caoutchouc pour l'exportation.

Le pacaya : Nous en avions déjà mangé chez une famille de la Florida, ( voir post "La Florida - la vie des familles"). Ici aussi, dans la jungle, cette inflorescence d'une sorte de palmier se cueille et se prépare cuit avec des œufs, de la tomate, etc.

Le maguey, sorte d'agave. Sa sève est utilisée en antiseptique.

Le palmier de jade : Il semble qu'il fut utilisé autrefois par les Américains pour la teinture des dollars !


Les feuilles de palmier :

Utilisées pour fabriquer le toit des maisons traditionnelles, comme le faisaient aussi les mayas.

La touche étonnante : des imitations de feuilles de palmier fabriquées au Canada sont achetées par le Guatemala pour protéger plus durablement les monuments des sites archéologiques et éviter d'avoir à renouveller les palmes tous les 2 à 3 ans !




Salsaparilla :

La salsepareille du Honduras/Guatemala est Smilax regelii on la trouve sur toute l’Amérique centrale (merci à Patrick Nicolas pour l'identification 😊)

Son fruit est utilisé pour la circulation du sang, il y a aussi d'autres effets pour soigner le maladies de peau.

Ce nom ne vous fait pas penser à une certaine plante magique utilisée par les Schtroumpfs ? 😜

Le copal :

Sa résine est très odorante et on en fait brûler des copeaux pour les cérémonies Maya.


Mais aussi d'autres plantes utilisées pour soigner les effets de la malaria, les maux de ventre, etc D'autres végétaux sont tout aussi remarquables pour leur aspect décoratif, comme le ceiba - kapokier, arbre national du Guatemala...


...ou au contraire inquiétant comme ces ficus étrangleurs.

Les arbres sont aussi mis à rude épreuve dans la jungle, avec ces immenses termitières, les termites n'hésitant pas à s'attaquer à des arbres vivants...


Photos prises lors de nos visites sur les sites mayas d'Aguateca, Tikal et Yaxha.



118 vues7 commentaires

Posts récents

Voir tout