Phnom Penh la trépidante 🛺🚲🛵

Dernière mise à jour : 17 mars

De jour comme de nuit...

Crédit musique : Cambodian Rocks, artiste Yol Aularong, 'Jeas Cyclo' Faire du cyclo.


Pour aller plus loin : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cambodian_Rocks

Cambodian Rocks est une compilation de 22 chansons de rock psychédélique et garage rock cambodgien non créditées et sans titre de la fin des années 1960 et du début des années 1970. À cette époque, le roi Norodom Sihanouk avait favorisé l’émergence d’une scène musicale dans son pays, influencée par le rock psychédélique des soldats américains au Vietnam. Les musiciens de la scène musicale florissante combinaient les styles rock et pop occidentaux avec leurs propres styles et techniques. Lorsque les Khmers rouges arrivèrent au pouvoir en 1975, ces artistes furent parmi ceux considérés comme une menace pour la vision socialiste agraire du régime, et plusieurs des artistes présents sur cet album font partie de ceux à avoir été tués pendant le génocide cambodgien de 1975-1979. Peu d'informations à leur sujet ou quant à leur production musicale ont survécu.

La compilation a été assemblée à partir de cassettes achetées par un touriste américain en 1994 et a été publiée sur le label Parallel World en 1995. L'album a été salué pour sa musique, ainsi que pour son importance historique et culturelle, bien que le label ait été critiqué pour la réémission plusieurs années après sans travail pour identifier les personnes impliquées. Grâce à la collaboration sur Internet, les chansons ont depuis toutes été identifiées. En 2015 est paru un film documentaire sur la musique cambodgienne inspirée par Cambodian Rocks.

150 vues5 commentaires

Posts récents

Voir tout