• Elo

Sampeah Cambodge 🙏

Dernière mise à jour : 16 avr.



Nous serons restés 1,5 mois. Nous avons apprécié la grande gentillesse et les sourires des cambodgiens. Mais cette fois nous avons eu plus de mal à aller au contact de la population pour réellement échanger et discuter. Plusieurs raisons probablement, un mélange de barrière de la langue (nous ne parlons pas khmer et les Khmers ne parlent pas tous anglais) et un ressenti de fossé entre nous, touristes occidentaux aisés, et la plupart des Khmers que nous avons rencontrés.


Par contre, nous avons rencontré quelques Français ici qui nous ont fait découvrir leur pays d'adoption avec beaucoup de coeur.

Ainsi, dans l'ordre chronologique de nos rencontres :


Alain de la rétro Kampot guesthouse, qui, au-delà de nous accueillir dans son petit cocon au milieu de la campagne, nous a recommandé plein d'endroits à découvrir au Cambodge, dont Osmose*.


A Kep, nous avons rencontré Paul et Patou. Nous avons passé de bons moments et surtout mangé de bonnes nouilles en plein orage à Battambang (voir post "nouilles à l'eau")... mais aussi à Phnom Penh ! Nos 2 seuls orages au Cambodge ! Quel coup de foudre 😂!


De retour à Phnom Penh, grâce à Gabin et sa petite infection au pied, nous avons eu la chance de rencontrer le Docteur Michel Sebban et sa femme Pascale qui nous ont permis de découvrir Udong, l'ancienne capitale, et surtout l'association PSE*, et nous ont mis en relation avec la famille de Battambang, Louis, Quitterie et leurs enfants, qui travaillent pour Enfants du Mékong*.

Toujours à la clinique française de Phnom Penh, nous avons fait la connaissance de Gilbert, ancien proviseur de lycée (en France, au Costa Rica et au Cambodge) à la retraite depuis 2 ans et amoureux du Cambodge et des voyages. Nous avons passé une excellente soirée en sa compagnie, dans son appartement plein de magnifiques objets de voyageurs et de livres de photo.

Un seul regret, que ce soit pour le docteur Sebban, Louis et Quitterie et Gilbert, le temps est passé si vite que nous en avons oublié de prendre une photo ensemble...



Gilbert nous a mis en relation avec Sokha, notre guide francophone érudit qui nous a accompagnés dans la visite des temples d'Angkor. Un grand merci à Sokha pour avoir réussi à intéresser les enfants toute la journée, ils étaient même prêts à refaire plusieurs journées de visite des temples en sa compagnie !


Puis à Battambang nous avons rencontré Christine, de la Villa Sangker, qui nous a présenté toutes les choses à découvrir en ville comme dans la campagne environnante. Christine nous a aussi fait de bons petits plats dont d'excellentes pâtes bolognaises et nous attendait même avec un parapluie au retour de notre soirée d'orage ☔☔😊.



Luc, le restaurateur du Vintage, nous a raconté de folles histoires de son passé de metteur en scène de spectacles musicaux et de cirque partout dans le monde.

Chantal, la prof de français bénévole, nous a permis de visiter l'école de campagne* dans laquelle elle enseigne.


A Siem Reap, c'est Daniel, chez qui nous avons logé à la Han & Daniel Villa, qui nous a expliqué les bases de l'hindouisme pour nous préparer à la visite des temples d'Angkor.


Toutes ces personnes ont un attachement d'autant plus particulier au Cambodge qu'ils y sont restés pendant la période covid. Période aussi difficile pour les Khmers, privés des emplois et des revenus du tourisme, que pour les gérants de guesthouse qui ont dû se montrer créatifs et polyvalents avec une équipe réduite pour tenir financièrement.


Une fois de plus c'est grâce à ces personnes rencontrées et à leurs bons conseils que notre voyage au Cambodge a été nourri de multiples expériences enrichissantes. Un grand merci !


* Voir post "Enfance au Cambodge"

116 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout