top of page

USA : qui se cache sur les billets? 💵💸🏛

1 US$ = 0.92 € (15 janvier 2023)

Le dollar américain a été introduit comme monnaie officielle des États-Unis en 1785 et est utilisé comme moyen de paiement officiel dans 16 pays. A cela s'ajoutent de nombreux pays où le dollar américain est volontiers accepté, même dans le commerce de détail régulier. Au niveau international, il s'est établi comme monnaie de référence et est la monnaie la plus échangée dans le monde.


Les billets de banque en dollar américain sont les billets de banque émis par la réserve fédérale américaine et utilisés par l'ensemble des pays utilisateurs du dollar américain. La totalité des billets actuellement en circulation sont fabriqués par le Bureau of Engraving and Printing pour le compte de la réserve fédérale des États-Unis. La monnaie américaine étant très utilisée comme moyen d'échange et comme réserve de valeurs, il est estimé à 1 560 milliards de dollars la valeur des billets en circulation dans le monde.


L’histoire du dollar est intrinsèquement liée à celle des États-Unis, la plupart des colonies utilisaient un système mélangeant troc et monnaies des différents empires : livre sterling, louis français mais le plus souvent c'est la monnaie espagnole dont la pièce de huit (dérivée du thaler qui est alors une importante unité de compte en Europe) qui est considéré comme l'ancêtre du dollar américain.


Les premières pièces et monnaies papier sont créées lors de la guerre d'indépendance des États-Unis. Paul Revere dessine donc en 1775 les premières plaques de gravure d'un billet qui sera appelé le continental.


Une grande partie des personnages représentés sur les billets sont des présidents américains : George Washington, Thomas Jefferson, Abraham Lincoln, Andrew Jackson, Grover Cleveland, Ulysses S. Grant (qui fut aussi le commandant des armées nordistes durant la guerre de Sécession), James Madison et Woodrow Wilson. On peut aussi y trouver d'autres importants hommes politiques américains qui n'ont jamais été présidents : Alexander Hamilton (1er secrétaire du Trésor américain), Salmon P. Chase (secrétaire du Trésor), Benjamin Franklin (l'un des rédacteurs de la déclaration d'indépendance) et John Marshall (secrétaire d'État puis président de la Cour suprême).


Partisane de la Sécession et épouse du gouverneur de la Caroline du Sud, Lucy Holcombe Pickens est la seule femme à figurer sur la monnaie des États confédérés d'Amérique. Toujours au xixe siècle, Pocahontas s'est retrouvée sur des billets de 20 dollars et Martha Washington (épouse du premier président des États-Unis) avait un Silver Certificate à son effigie. En revanche, aucune femme n'a jamais été représentée sur des billets de banque américains modernes. C'est pour remédier à cette situation que, en avril 2016, le secrétaire au Trésor Jacob Lew annonce que pour la première fois une femme noire va figurer sur un billet américain : Harriet Tubman, ancienne esclave, militante abolitionniste, combattante durant la guerre de Sécession et combattante en faveur du droit de vote des femmes. Elle devrait remplacer Andrew Jackson sur les billets de 20 dollars. Cette initiative remise en cause en 2017 par l'administration du président Donald Trump est relancée en 2021 par l'administration de son successeur, Joe Biden.


Billet de 1 US$:

Recto: George Washington, né le 22 février 1732 à Pope's Creek (colonie de Virginie) et mort le 14 décembre 1799 à Mount Vernon (État de Virginie), est un homme d'État américain, chef d’État-major de l’Armée continentale pendant la guerre d’indépendance entre 1775 et 1783 et premier président des États-Unis d'Amérique, en fonction de 1789 à 1797. Washington est l'un des planteurs les plus riches de la région avec son domaine de Mount Vernon, bien qu'il ait fini sa vie à court d'argent liquide, devant même emprunter pour se rendre à la cérémonie d'inauguration de son investiture en tant que président.

Verso: Le grand sceau des États-Unis. Le grand sceau des États-Unis (Great Seal of the United States) est utilisé pour prouver l'authenticité de certains documents au sein du gouvernement fédéral des États-Unis. C'est en 1782 qu'il a été utilisé publiquement pour la première fois. Il comporte un pygargue à tête blanche aux ailes déployées tenant un rameau d'olivier dans une serre et treize flèches dans l'autre, l'ensemble symbolisant la paix ainsi que la défense par la guerre. L'oiseau est surmonté par treize étoiles rappelant les treize États originaux. Le pygargue a la tête tournée vers le rameau d’olivier, à sa droite, pour symboliser une préférence pour la paix. La bannière E Pluribus Unum (littéralement « De plusieurs, un ») rappelle la réunion des 13 États à l'origine des États-Unis. Les 13 colonies d'origine sont aussi rappelés par les 13 rayures du blason, les 13 flèches, les 13 feuilles et 13 olives du rameau d'olivier (ces deux dernières représentations l'étant par tradition et non formalisées) ainsi que par la phrase "E Pluribus Unum" qui contient 13 lettres.


Billet de 2 US$:

Recto: Thomas Jefferson, né le 13 avril 1743 à Shadwell (Virginie) et mort le 4 juillet 1826 à Monticello (Virginie), est un homme d'État américain, principal rédacteur de la Déclaration d'indépendance des États-Unis en 1776, puis secrétaire d'État entre 1790 et 1793, vice-président de 1797 à 1801, troisième président des États-Unis de 1801 à 1809. En tant que président des États-Unis, Jefferson préserve les échanges maritimes et les intérêts commerciaux américains face aux pirates barbaresques et à l'hostilité des Britanniques. Il négocie avec Napoléon la vente de la Louisiane, doublant la superficie du pays, et à la suite des négociations de paix avec la France, son administration procède à la réduction des moyens militaires.

Verso: La Déclaration unanime des treize États unis d'Amérique, généralement appelée Déclaration d'indépendance des États-Unis (en anglais : The unanimous declaration of the thirteen united States of America et United States Declaration of Independence), est un texte politique fondamental rédigé dans le cadre de la révolution américaine, par lequel les Treize Colonies, un groupe de colonies frontalières faisant partie de l'Empire britannique en Amérique septentrionale, ont déclaré leur souveraineté vis-à-vis de la Grande-Bretagne, le 4 juillet 1776, pour former les « États-Unis d'Amérique ». Ce texte, élaboré un an après le début de la guerre d'indépendance américaine, est marqué par l'influence de la tradition libérale classique et tire également les conséquences de la Glorieuse Révolution anglaise de 1688 : d'après les abus constatés, les délégués des colons estiment qu'ils ont le droit et le devoir de se révolter contre la monarchie britannique (le Parlement britannique ayant alors voté de lourds impôts et taxes frappant les colonies). Depuis, le 4 juillet est devenu la fête nationale des États-Unis : le Jour de l'Indépendance. Depuis 2005, elle est classée sur la Liste Mémoire du monde de l'UNESCO.


Billet de 5 US$:

Recto: Abraham Lincoln, né le 12 février 1809 dans le comté de Hardin (Kentucky) et mort assassiné le 15 avril 1865 à Washington, D.C., est un homme d'État américain. Il est le seizième président des États-Unis, élu à deux reprises, en novembre 1860 et en novembre 1864, et devient le premier président républicain de l’histoire du pays. Il a dirigé les États-Unis lors de la pire crise constitutionnelle, militaire et morale de leur histoire, la guerre de Sécession, et réussit à préserver l’Union contre les États confédérés du Sud. C’est au cours de cette dernière qu’il fait ratifier le XIIIe amendement de la Constitution des États-Unis, qui abolit l’esclavage. Sorti victorieux de la guerre civile, il est assassiné cinq jours après la fin officielle de celle-ci, à la suite d'un complot organisé par des partisans sudistes, au début de son second mandat.

Verso: Le mémorial de Lincoln, en anglais Lincoln Memorial, est un monument construit en l'honneur d'Abraham Lincoln, 16e président des États-Unis, et, inauguré en 1922, dans le West Potomac Park, dans le prolongement du National Mall à Washington. Grand bâtiment de marbre blanc en forme de temple dorique grec, il abrite une statue monumentale d'Abraham Lincoln assis et les inscriptions de deux de ses plus célèbres discours. Le monument est soutenu par 36 colonnes extérieures en marbre blanc en référence aux 36 États américains au moment de la mort d'Abraham Lincoln. Le Lincoln Memorial a été le lieu d'où ont été prononcés plusieurs discours dont le célèbre I have a dream de Martin Luther King, le 28 août 1963, lors de la marche sur Washington pour l'emploi et la liberté.